Stalag VI D de Dortmund – Chapitre 3 : État sanitaire

51 000 prisonniers de guerre français sont décédés ou disparus (lors de bombardements et/ou par cause de noyade) en captivité. « Maladie » et « par suite de blessures » sont les principales causes de mort (Dossier PG – Rapatriés 1940-1945). S’agissant d’hommes dans la force de l’âge (entre 20 et 40 ans pour la plupart), se pose la question de l’état sanitaire des cantonnements et des conditions de travail. Pour le stalag VI D de Dortmund et ses Arb-Kdos,  le rapport du dernier Homme de Confiance principal, l’adjudant Kléber Victoria (vu dans le chapitre 2 précédent) et ceux de médecins rapatriés en constituent, avec des courriers du SDPG, l’historique.

42.01.10 Stalag VID - Lettre de demande d'enquête au SDPG (état sanitaire)

42.01.10 Stalag VID - Lettre de demande d'enquête au SDPG (état sanitaire)

Le 10 janvier 1942, le Ministre de la Défense de l’Etat français, alerté sur l’état sanitaire du stalag VI D, demandait une intervention du SDPG auprès des autorités allemandes.

42.12.14 Stalag VID (état sanitaire) - lettre du SDPG (rapport Copreaux)

42.12.14 Stalag VID (état sanitaire) - lettre du SDPG (rapport Copreaux)

A ce courrier, le SDPG répondait le 14 décembre 1942 par le compte rendu du docteur Copreaux, précédemment affecté à ce stalag.

Qu’en était-il vraiment au stalag VI D et dans ses Arb-Kdos ?

Pour répondre plus précisément à la question, nous disposons des rapports des médecins français rapatriés :

Rapport du médecin lieutenant René Saboya, affecté au « Lazarett » du stalag VI D, du 4 novembre 1940 au 25 janvier 1943 :

Rapport du médecin auxiliaire Gustave Lemaire, affecté au « Lazarett » du stalag VI D de septembre à novembre 1940, puis détaché dans des Arb-Kdos de Gelsenkirchen, jusqu’au transfert de ceux-ci au stalag VI F, le 1er janvier 1943 :

Rapport du médecin lieutenant Jean Terneau, détaché dans 4 Arb-Kdos de mineurs du stalag VI D, du 13 janvier 1942 au 24 mars 1943 :

Rapport du médecin auxiliaire René Nicolas, détaché dans des Arb-Kdos de Hagen dépendant du stalag VI D, de mai 1942 à août 1943 :

Rapport du médecin lieutenant Raymond Vernier, détaché dans un groupe de Arb-Kdos de mineurs (mine de pyrite de Meggen), du 17 février 1941 au 21 aoùt 1943, et dépendant du stalag VI A de Hemer jusqu’au 10 décembre 1942 puis du stalag VI D de Dortmund :

Rapport du médecin sous-lieutenant France Gagneuil, affecté au « Lazarett » du stalag VI D, du 13 décembre 1942 au 10 décembre 1943 :

Rapport du médecin capitaine François Dannonay, affecté au « Lazarett » du stalag VI D, du 20 août 1943 au 17 mai 1944 :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>