Monthly Archives: décembre 2011

Documents de captivité de Jean Batriaud

Meldung 282 du 31.07.1940                   Noms portés sur cette liste : LATRASSE Jean né le 26.05.1911 – Résidant à Viellevigne près de Palinges 71 – 134 ème RI – Capturé à Fretin le 28.05.1940 – Matricule : 16026 GENEBRE Marc né le 17.03.1915 – Résidant à Montignac sur Vézère – Dordogne – 134ème RI – Capturé à Fretin le 28.05.1940 – Matricule : 16027 GODOY Joseph né le 20.04.1917 – Résidant à [...]

Émile Weppe. La « drôle de guerre », les combats, la capture

Le 2 septembre 1939, comme quatre millions sept cent mille autres réservistes, Emile Weppe répond à l’Ordre de mobilisation générale. Son feuillet matriculaire indique : « Rappelé à l’activité, affecté au 227ème RA le 2-9-39. Fait prisonnier à Thuillez-aux-Groseilles, le 24-6-40″. Entre ces deux phrases, ces deux dates, que s’est-il passé ? Son livret militaire précise qu’il était conducteur-canonnier au 5ème  groupe pour la 14ème batterie. À la mobilisation d’août/septembre 1949, les régiments d’Artillerie Divisionnaire du temps de paix se dédoublent, formant deux [...]

Émile Weppe. La captivité – Du Frontstalag n° 240 de Verdun, au Stalag VI A de Hemer

Chemins croisés. Faits prisonniers, comme des milliers d’hommes, Gilbert Zenner, le premier époux de ma mère, et Émile Weppe suivront des itinéraires différents. Gilbert Zenner, affecté à la 151ème Cie Auto du Service Sanitaire Automobile, est fait prisonnier le 22 juin à Toul et est interné au Frontstalag n° 162 de Dommartin-lès-Toul (http://www.professeurs-medecine-nancy.fr/Hopital_J_dArc.htm), créé dans l’urgence par les Allemands dans l’hôpital Jeanne d’Arc et dans lequel seront entassés les prisonniers de guerre français « coloniaux ». Il y restera jusqu’à la fermeture de [...]

Émile Weppe. La captivité en Arbeitskommandos

Arbeitskommando n° 637 : Gerhard Hausen donne, page 58 de son livre « Zwangsarbeit im Kreis Olpe » (Band 32 der Schriftenreihe des Kreises Olpe, Selbstverlag, 2007, ISSN 0177-8153), une liste de 16 Lager (cantonnements) de prisonniers de guerre du district de Olpe, dépendant du stalag VI A de Hemer, suite continue de numéros du n° 626 (Halberbracht I) au n° 641 (Olpe), indiquant le nom du Lager, le nombre de prisonniers de guerre, le nom de leur « employeur » et son activité. Soit pour [...]

Libération des Arb-Kdos de la mine de pyrite de la Sachtleben à Meggen, Halberbracht, Maumke et Kirchhundem, en avril 1945

La libération était attendue des prisonniers de guerre depuis presque cinq longues années. La guerre s’était installée sur le territoire du Reich. A Halberbracht, Bruno Eickhoff m’a fait découvrir le garage d’une ferme dans lequel étaient logés des prisonniers de guerre français qui avaient pronostiqué, sur un mur, le jour d’arrivée des Alliés. Pour Sprimont c’était pour le 6 mai, pour Martin le 10 mai, pour Bertiaud le 15 mai, pour Lacquemanne le 20 avril, pour Puchois le 15 avril, [...]

Sur les traces de mon père

Les recherches que j’avais entreprises depuis 2007 m’avaient révélé les lieux de captivité de mon père, entre 1940 et 1945 : le stalag VI A de Hemer où comme des milliers de prisonniers de guerre, il avait été enregistré, épouillé, désinfecté avant d’être affecté dans un Arbeitskommando à Halberbracht (n° 637) puis à Meggen (n° 2805) où il a été libéré le 10 avril 1945. Entre temps, le 10 décembre 1942, son Arb-Kdo était passé sous la coupe du stalag VI [...]